Filière Post-Production

Prérequis : Niveau d’étude : Post Baccalauréat
Modalités d’accès : Candidature suivie d’un entretien et réponse dans les 48 heures suivantes.
Objectifs de la filière :
  • Participer à l’analyse du projet en production : genre, intentions, traitement et modes de diffusion
  • Préparer le montage : Aider à la conception d’un workflow (dans le respect des protocoles établis) : choix techniques, méthodes de prise de vues et d’enregistrement de l’image selon le projet
  • Mettre en œuvre la préparation du montage et le montage (respects des protocoles, expérimenter et maîtriser les outils informatiques et logiciels, communiquer avec les collaborateurs)
  • Mettre en œuvre le composing : expérimenter, préparer et intégrer les éléments de composing
  • Étalonner par grandes plages, séquences et plan par plan, en suivant les indications données et modifier les aspects esthétiques d’une œuvre cinématographique audiovisuelle
  • Finaliser le montage : assurer les finitions et réaliser une PAD répondant aux normes de diffusion
Méthode pédagogique : Théorie & Pratique, expérimentation dans des configurations professionnelles
Modalité pédagogique : Présentiel
Rémunération annuelle brute moyenne du 1er emploi : 22 180 euros
Les étudiants ont la possibilité de valider des crédits ECTS (30 par semestre soit 180 sur 3 ans)
0%
Taux de réussite à l’examen*
0%
Taux moyen d’insertion professionnelle post certification*

Un monteur intervient après le tournage et porte une nouvelle vision sur la réalisation.

Son travail permet de « raconter une histoire », en assemblant les plans tournés avec des images, des sons, des effets, afin de provoquer des impressions et des sensations auprès du spectateur.

Les trois années sont consacrées à l’apprentissage des techniques de montage sur tous les logiciels utilisés dans la profession au travers d’exercices abordant tous les genres de films (news, documentaire, pub, fiction, clip…).

A l’Arfis, l’instruction se déroule en partie dans des configurations de production professionnelle avec une interaction forte avec les autres filières (production, assistanat de réalisation, image, son…) et le travail des réalisateurs.

Notre volonté étant de mettre en perspective les connaissances acquises aussi bien théoriques que pratiques dans un contexte collaboratif.

Exercer la profession de monteur signifie être doté d’une grande rigueur, ainsi que d’un sens artistique. Le monteur accompagne l’œuvre du réalisateur, il est à l’écoute de ses intentions et s’adapte à ses exigences. Il est alors primordial qu’il/elle soit ouvert(e) d’esprit et entretienne une relation d’échange pour que le rendu final soit celui imaginé.

Devenir monteur signifie aussi disposer de compétences techniques concernant les logiciels et les techniques de post-production.

Cette formation mène aux métiers de chef monteur, d’assistant monteur, de monteur, de monteur truquiste et d’étalonneur.

*Pour les promotions 2017 et 2018